Communauté de communes du Loir
Bandeau inférieur

Aménagement/Schéma de Cohérence Territoriale à l'échelle du Pôle Métropolitain Loire Angers (SCOT)

Schéma de Cohérence Territoriale à l'échelle du Pôle Métropolitain Loire Angers (SCOT)

Avenir de l'aménagement du territoire

Organiser le developpement futur du bassin de vie d'Angers, c'est l'objet du Schéma de cohérence territoriale (SCOT), actuellement en cours d'élaboration. Celui-ci a été adopté en 2011 sur l'ensemble des communes du Pays Loire Angers (aujourd'hui Pôle métropolitain) et a vocation à s'appliquer sur dix à quinze ans.

Le SCOT, c'est le document de référence auquel doit se conformer tout projet de développement d'un territoire. Equilibre entre zones bâties et rurales, répartition des surfaces entre habitat, industrie, agriculture, tourisme et espaces natures, densité urbaine...
Toutes ces orientations figurent dans le SCOT et s'imposent à l'ensemble des politiques locales.

Le SCOT n'a pas pour fonction de définir avec précision, parcelle par parcelle, l'organisation de l'espace, mais il en fixe les règles et les objectifs. Plan local d'urbanisme, plan de déplacements urbains, programme local de l'habitat, schéma de développement commercial, doivent ainsi être conformes à ses prescriptions.

C'est à l'echelle du bassin de vie que le SCOT est élaboré. Le périmètre retenu est en l'occurence celui du Pôle métropolitain Loire Angers qui réunit Angers Loire Métropole et les communautés de communes du Loir, Loire-Authion et Loire-Aubance : soit soixante-six communes couvant un territoire de 300 000 habitants sur 100 000 hectares.

Le travail commun de ces communautés de communes mais aussi le partenariat avec les acteurs institutionnels (chambres consulaires par exemple) et les associations constituent un gage d'efficacité et de cohérence dans les orientations prévues. Celles-ci doivent notamment contribuer à : "limiter l'étalement urbain, contribuer à la maîtrise de la circulation automobile, préserver la qualité de l'air, de l'eau, du sol, la nature, les paysages et le patrimoine, prévenir les risques naturels et les pollutions ou nuissance".

Cependant, ces objectifs ne peuvent être atteints sans l'implication des habitants. Jusqu'à l'été 2010, différentes réunions publiques, expositions et conférences-débat ont été organisées pour permettre aux particuliers d'intervenir dans l'élaboration du SCOT. La Communauté de Communes du Loir a émis un avis favorable sur le Document d'Orientations Générales du Scot lors de sa séance du 26 janvier 2011.

L'arrêt de projet du SCOT a été voté le 8 septembre 2010 par les élus du Syndicat Mixte de la Région Angevine chargé de l'élaboration du SCOT.
 
+ d'infos : www.pole-metropolitain-loire-angers.fr